Passer au contenu principal
Spiria black logo

Adidas Futurecraft 4D

Adidas Futurecraft 4D.

Futurecraft 4D. © Adidas AG.

L’équipementier sportif Adidas va commencer à produire en série une chaussure avec une semelle fabriquée en impression additive. Le processus permettra de proposer des chaussures plus personnalisées, conformes au poids et à la marche d’un individu par exemple. Adidas s’est associée à Carbon, la startup d’impression 3D qui fabriquera ces semelles. La société Carbon a été financée par Alphabet (Google) et General Electric, ainsi que de grandes entreprises de capital-risque comme Sequoia Capital. La chaussure s’appellera Futurecraft 4 D. Adidas souhaite vendre 5 000 paires cette année et jusqu’à 100 000 l’année prochaine. Carbon indique qu’il faut actuellement une heure et demie pour imprimer une seule semelle, mais il est espéré réduire jusqu’à 20 minutes ce temps de fabrication. Si le rêve d’Adidas de vendre une série de 100 000 paires Futurecraft 4D se concrétise, ce sera une poussée majeure de la technologie d’impression additive sur le marché la consommation de masse.

Ars Technica, “Adidas wants to sell 100,000 3-D printed sneakers.”

Cette entrée a été publiée dans Brèves technos
par Laurent Gloaguen.
Partager l’article